Les 5 piliers d’un événement professionnel réussi

événement professionnel

La réussite d’un événement professionnel est basée sur plusieurs facteurs. En s’appuyant sur les piliers les plus importants, il est possible de se voir attribuer les mérites d’un bon résultat. Tous les événements sont concernés entre autres, les salons, séminaires, conférences, formation, congrès ou autres. Identifiez les étapes à réaliser et réussissez votre défi !

1. Définition des objectifs et du format de l’événement

En premier lieu, il convient de fixer les objectifs, ainsi que le format de l’événement à organiser. Pour ce faire, il faut se poser quelques questions dont les suivantes avec les éventuelles réponses fixées sur des étiquettes autocollantes :

– Pourquoi organiser l’événement ?

  • L’augmentation de la notoriété de la marque ;
  • Le partage d’expertise avec ses pairs ;
  • La communication sur un lancement de nouveau produit ;
  • La transformation des prospects en acheteurs.

Le fait de déterminer ces objectifs représente une grande étape pour pouvoir choisir le format de l’événement, tout comme la stratégie d’organisation à adopter. Effectivement, pour échanger avec des professionnels du même secteur, un congrès s’avère être la meilleure option. Pour mieux établir un contact avec une clientèle, un gala ou une soirée festive est plus appropriée.

Le contexte sanitaire étant toujours présent, de nombreux événements sont organisés en ligne, avec en plus un grand nombre d’avantages. Cette option permet de se rencontrer, même à distance, et ce, quelle que soit la situation, avec ou sans pandémie. De plus, les frais d’organisation peuvent être réduits, alors que la visibilité de l’événement peut être développée.

2. Utilisation d’outils adéquats

Pour optimiser l’organisation d’un événement professionnel, il est nécessaire de s’approprier des outils adéquats. Les supports de communication font partie intégrante des outils dédiés. Ils servent aussi bien pour la préparation d’un événement en réel que celle en ligne. Dans le contexte, il est possible de faire appel aux outils et plateforme de gestion de communauté. Il s’agit d’aide pour optimiser l’organisation d’événement en ligne pour l’animation de l’événement en ligne. Sinon, toujours dans le cadre de l’organisation, au besoin, il est possible de réaliser des affiches, flyers, étiquettes personnalisées ou brochures auprès de www.ooprint.frOutre cela, le fait de d’avoir des outils adéquats permet de réaliser les autres étapes en toute sérénité. Le respect de toutes les étapes représente un moyen d’avoir un aperçu de l’événement sans stress.

3. Identification du public cible

L’audience et du nombre de participants doit être identifié pour s’adapter aux objectifs. De plus, ces facteurs sont importants pour choisir la nature de l’événement, les sujets à aborder, et les intervenants. Pour mieux identifier la cible, il faut toujours se référer aux objectifs de l’événement. Laquelle répondra mieux à ceux-ci, et qu’est-ce que l’événement pourra apporter au public ? Outre cela, il est nécessaire de définir à l’avance l’argument pour le convaincre d’y participer, que l’événement soit gratuit ou payant. Vient ensuite le moment pour définir le nombre de participants, qui doit correspondre au budget.

4. Etablissement du budget

Le budget est un facteur important dans l’organisation d’un événement professionnel. A défaut d’une assistance par une agence événementielle, il faut tenir compte des postes de dépenses à prévoir. Il s’agit entre autres de l’endroit (location), des hôtes et hôtesses, du service traiteur (si restauration prévue), de la sonorisation, du mobilier et des assurances. Tout cela nécessite une quantification en fonction du budget (enveloppe imposée ou illimitée). Ce calcul de budget doit aussi tenir compte des recours aux sources de financement extérieures (sponsoring, subvention).

Outre cela, il faut aussi définir l’accès à la manifestation (gratuit ou payant), et définir si l’événement doit conférer équilibre ou bénéfice. En tenant à jour un tableau des estimations des coûts, dépenses et rentrées d’argent, il sera plus facile d’établir le budget final. Dans tous les cas, il serait toujours utile de réserver une marge de dépenses imprévues, avec une enveloppe de 15% du montant global.

5. Choix de la date et du lieu de l’événement

Enfin, il est temps de choisir la date et le lieu de l’événement. Ce choix doit tenir compte de certains critères. Il ne doit pas être fixé dans les périodes de vacances scolaires ou jours fériés s’il est destiné au public. De la même manière, il faut tenir compte des périodes chargées en fonction du secteur d’activité, ainsi que du calendrier d’événement des concurrents. Pour une manifestation en dehors des heures ouvrées, il est préférable qu’elle soit conviviale. La date doit laisser le temps aux intervenants et invités de s’organiser. La nature et la taille du lieu doit être adaptée à la fréquentation attendue. Cet endroit doit être accessible, avec des installations et commodités appropriées au type d’événement (podium, cuisine, parking…).