Comment bien choisir son imprimante à badges ?

imprimante à badges

Les badges, comme tout outil de communication et d’information, reflètent l’image d’une entreprise ou d’une association. Dans le cas présent, il faut accorder le maximum d’importance à la qualité de ce genre d’accessoires, la raison pour laquelle il faut bien choisir l’appareil qui va servir à imprimer les badges.

Quel est cet appareil pour imprimer les badges ?

Les badges sont un moyen d’identification utilisé par les entreprises, les associations et les communautés pour distinguer facilement leurs employés et leurs membres. Cette petite carte confère la notoriété de la structure. Sa qualité compte énormément, d’où l’importance d’opter pour un bon équipement afin d’avoir de bons badges. Cette imprimante est l’équipement qui sert à imprimer les badges, ainsi que les différentes cartes (permis de conduire, carte de paiement). Le rendu varie en fonction du modèle, puisque l’appareil peut imprimer des modèles simples ou complexes, voire même les badges munis d’un système d’encodage magnétique.

Coserm.fr figure parmi les distributeurs de ce genre de machine, ayant la capacité de faire l’étiquetage. Avec ces modèles performants, l’utilisateur peut être certain de son choix et n’a plus à se dire, devant l’imprimante que choisir.

Un matériel en fonction de son volume d’impression

Une multitude de modèles destinés à la fabrication de badges est proposée sur le marché. Cependant, la première étape avant l’achat est de déterminer les quantités à imprimer par année. Si le nombre de cartes à imprimer est inférieur ou égal à 3 000, il s’agit d’un petit volume. Un volume moyen comprend entre 3 000 et 30 000 cartes et, au-dessus de ce seuil, la production constitue un gros volume. Le choix doit faire cas des besoins, pour que l’imprimante transfert thermique achetée soit adaptée au volume.

Il est important de déterminer les principaux besoins de l’utilisateur avant de se décider pour une machine particulière. Par conséquent, après avoir défini l’utilisation, il est alors possible de définir les options dont l’appareil devrait être équipé.

Les options à considérer

La marque n’est pas l’unique élément auquel il faut se fier pour l’achat d’un tel périphérique à badges. De ce fait, plusieurs critères sont à étudier, entre autres, la matière des cartes (plastiques, PCB, PVC) et le type de cartes (carte de fidélité, badge employé, carte de membre, carte d’accès). L’impression d’éléments graphiques fait partie des critères décisifs, que ce soit des textes, des photos ou des codes-barres. Des modèles d’appareils offrant l’option de sécurisation de cartes, par le biais des hologrammes, d’une plastification inviolable, d’une impression UC, d’une gravure laser ou d’un embossage existent.

Une bonne machine peut réaliser une impression par sublimation thermique, par retransfert thermique, ou bien par transfert thermique direct. Aussi, elle peut être utilisée pour l’encodage des données sur bande magnétique, sur puce avec ou sans contact. Elle doit pouvoir faire office de lamination. Les critères à considérer et à ne jamais négliger sont le volume de travail, le design, la technologie d’impression et les fonctionnalités de personnalisation selon les aspirations. Il faut également savoir si l’impression se fera en monochromie ou quadrichromie, et en simple ou double face. Au même titre, la connectivité est à déterminer, filaire ou sans fil, tout comme l’encodage, avec pistes magnétiques ou pas.

Dans tous les cas, il faut toujours prendre contact avec des boutiques fiables pour se faire aider par leurs conseillers en ligne, qui vont répondre à toutes les questions des éventuels acheteurs. En conséquence, les clients sauront mieux choisir les appareils qui répondent au mieux à leurs attentes.